Top 10 des moyens de se prémunir contre un cambriolage (et partir en vacances détendu)

Les statistiques des cambriolages en France sont assez effrayantes. Et face à des chiffres aussi vertigineux, il y a deux stratégies : soit considérer que c’est le destin, qu’on ne peut rien y faire et que c’est l’occasion idéale pour refaire à neuf son installation hi-fi, soit anticiper. Et anticiper, ça veut dire décourager les cambrioleurs les moins audacieux et pour les autres, ceux qui ont vraiment décidé de vous dépouiller de vos biens, être sûr que la facture ne sera pas trop salée. Avant de faire vos valises, prenez quelques minutes pour vérifier ces quelques points…

Image

  1. Souscrivez une assurance couvrant ce genre de risques
    On a tous une assurance pour son logement qui permet de couvrir la responsabilité individuelle. Mais si vous ne souscrivez rien d’autre, si on vous cambriole, quand vous appellerez votre assureur, il vous dira « Ah… c’est con ». Et ça ne vous aidera pas tellement.
  2. Donnez l’illusion que la maison est habitée
    Soit en demandant à un voisin de venir ouvrir et fermer les volets, soit en utilisant des programmateurs pour la lumière ou la télé. Vous dépenserez de l’électricité, ce n’est pas très écolo, mais vous découragerez les cambrioleurs qui préfèrent l’observation préalable au risque de confrontation.
  3. Photographier ses objets de valeur
    Et notez les numéros de série quand il y en a un. Même si la saisie du butin d’un receleur est improbable, ça vous servira pour faire le constat des dégâts avec votre assureur.
  4. Faire « tatouer » ses objets
    Le tatouage anti-vol laisse une trace indélébile sur un appareil hi-fi qui décourage le malandrin de l’embarquer, puisqu’il sera trop facilement identifiable, et donc impossible à revendre. A éviter sur les tableaux de maitres, évidemment.
  5. N’inscrivez pas votre nom et votre adresse sur votre trousseau de clés
    Parce que ça, c’est complètement con. C’est un peu comme noter votre code secret sur votre carte bleue.
  6. Ne laissez pas un message sur votre répondeur indiquant la durée de votre absence
    Ce qui reviendrait à placarder sur votre porte un panneau « Maison inoccupée et sans protection, la clé est sous le paillasson, prenez ce que vous voulez, mais mettez les patins, je viens de cirer ». Idem pour les réseaux sociaux, vos contacts apprendront bien assez tôt que vous êtes partis en vacances quand vous publierez les photos de vous en maillot. A votre retour.
  7. Débrouillez-vous pour ne pas laisser déborder votre boite à lettre
    Faites relever votre courrier ou faites le suivre (par une simple demande à la Poste), rien n’est plus alléchant qu’une boite pleine à craquer de prospectus publicitaires.
  8. Installez un système d’alarme
    Une alarme n’a jamais protégé une porte, mais elle décourage 95% des cambrioleurs quand elle se déclenche.
  9. Signalez votre absence à un voisin
    Pour qu’il signale toute personne « louche » qui s’approcherait de votre domicile. Qu’est-ce qu’une « personne louche »? Un type mal rasé avec un masque noir sur les yeux et un sac avec un « $ » dessus. Si votre voisin est lui-même cambrioleur, c’est pas de bol.
  10. Misez sur la porte d’entrée
    Fermez à clé (évidemment), assurez-vous d’avoir une serrure un peu sérieuse (multipoint) et si vous avez les moyens pour une porte blindée, allez-y. Les cambrioleurs, dans leur grande majorité, passent par la porte et répugnent à faire des acrobaties pour atteindre les fenêtres. Un cambrioleur de base face à une porte qui lui résiste plus de 5 minutes va aller se servir chez votre voisin. Mais ça, ce n’est plus votre problème (la vie est une jungle).

Sinon, vous avez bien fermé le gaz ?

Source : Ministère de l’IntérieurSecuritas Direct

neverblog.wordpress.com vous remercie

Publicités
par NEVERSHOP Posté dans top 10
Image

Innovation : Un spray anti-cambriolage !

Image

Une technologie innovante pour lutter contre les cambriolages fait son apparition sur le marché français aujourd’hui. Une petite révolution pour les particuliers et les entreprises.

 

Imaginez un produit invisible à l’œil nu qui permette d’identifier un cambrioleur jusqu’à huit mois après les faits. Imaginez aussi que tout objet dérobé puisse être identifié avec certitude par la police en un clin d’œil pour être rapporté à son propriétaire. Cela ressemble à une fiction et pourtant cette technologie innovante, venue d’Angleterre, débarque aujourd’hui sur le marché français.
Le principe ? Un produit invisible et indélébile, permettant de repérer les objets volés ou les auteurs de vols. Cette technologie est déclinée sous forme de gel ou de spray, commercialisés sous le nom de Selecta DNA. A l’origine de ces innovations, une entreprise implantée en Angleterre depuis 1985. « Nous avons travaillé en étroite collaboration avec les services secrets et les forces de l’ordre britanniques pour développer ces produits », raconte Pascal Kouppé, responsable d’ADN Security en France.

Un spray indélébile contre les intrusions

Placé au-dessus d’une porte, le spray anti-intrusion se déclenche automatiquement lorsqu’une personne entre dans un lieu par effraction. Il répand sur l’individu un liquide transparent, sous forme de micro-gouttelettes, qui ressemble à s’y méprendre à de l’eau. Il s’agit, en réalité, d’un produit chimique, essentiellement composé d’eau, mais qui contient également un marqueur fluorescent et un code ADN unique, propre à chaque brumisateur. A l’œil nu, il ne reste aucune trace une fois que le liquide a séché. En revanche, si elles sont éclairées par une lampe à ultraviolet, les zones qui ont été aspergées deviennent bleues… et cette réaction dure pendant plusieurs mois. « Le produit est indélébile sur les habits, malgré les lavages. Sur la peau, il tient entre six et huit mois. Et même si le cambrioleur porte une capuche ou des gants, il suffit qu’un millimètre de sa peau soit atteint pour qu’il reste des traces », explique Pascal Kouppé. En procédant à des analyses simples, les policiers peuvent ensuite identifier le code ADN du brumisateur et déterminer avec certitude que la personne portant des traces de produit est entrée par effraction sur un lieu.

Un gel invisible pour marquer les objets

Cette technologie existe aussi sous la forme d’un gel transparent permettant de marquer, à vie, les objets de valeur pour se prémunir contre les vols. « Lorsque la police fait une perquisition chez un cambrioleur, elle tombe souvent sur la caverne d’Ali-Baba, poursuit Pascal Kouppé. Les policiers n’ont pas le temps ni les moyens d’enquêter pour remonter aux propriétaires de chaque objet. » Grâce au code contenu dans le gel, les policiers auront bientôt la possibilité de remonter jusqu’au propriétaire de l’objet. « Ces produits ne sont pas réservés aux particuliers », précise le responsable de l’entreprise en France. « Ils peuvent aussi être utilisés par des industriels, contre le vol de matériaux, par exemple, ou par les concessionnaires automobiles, pour retrouver les pièces détachées volées. »
Cette gamme de produits répond, avant tout, à un objectif de prévention contre les cambriolages. « Ce ne sont pas des produits miracles, car ils n’empêchent pas aux cambriolages de se produire. Mais en permettant aux policiers de résoudre un grand nombre d’affaires, grâce à l’identification des cambrioleurs ou des objets volés, ils ont un effet très dissuasif, explique Pascal Kouppé. Tout comme les étiquettes à coller sur la porte ou les fenêtres de son logement pour indiquer que sa maison est protégée. »

Plusieurs villes intéressées

Pour que cette technique fonctionne, il faut que la police joue le jeu, car si elle ne s’équipe pas de lampe à ultraviolet, impossible de repérer si un objet est marqué ou non. C’est la raison pour laquelle ADN Security fournit elle-même les lampes adéquates à tous les commissariats situés à proximité d’une maison ou d’un commerce utilisant cette technologie. « Les forces de l’ordre connaissent très bien le produit, car même s’il est nouveau en France, il est déjà largement utilisé à l’étranger. Il est évident qu’elles vont jouer le jeu car qui n’a pas envie de voir augmenter le taux d’élucidation des cambriolages dans son secteur ? », commente un policier. D’ailleurs, plusieurs villes de banlieue parisienne et de province ont déjà fait savoir qu’elles étaient vivement intéressées par ces produits.

Retrouvez notre vidéo sur nevervideo

Contre la contrefaçon aussi…
Le gel conçu par Selecta DNA peut être utilisé pour un tout autre usage que la prévention des cambriolages : la lutte contre la contrefaçon. Plusieurs grandes marques de vêtements et d’accessoires de luxe envisagent de marquer tous leurs produits, dès leur fabrication, pour garantir leur authenticité. Concrètement, il leur suffirait de recouvrir leurs bobines de laine et autres tissus de ce produit invisible. Ensuite, les douaniers n’auraient qu’à passer une lampe à ultraviolet sur un produit suspect pour savoir s’il s’agit d’un original ou d’une copie. Car si le produit ne devient pas bleu sous l’effet des ultraviolets cela signifie que l’objet est un faux.

 

A l’étranger : l’Angleterre et les Pays-Bas déjà conquis.
Le marquage invisible et indélébile des objets pour lutter contre les cambriolages remporte un franc succès à l’étranger depuis plus de dix ans. Implantée en Angleterre depuis 1985, l’entreprise qui commercialise ce produit a déjà séduit les Pays-Bas, l’Allemagne, l’Autriche, les Etats-Unis, le Canada et bien d’autres pays. A Londres, plusieurs quartiers sont intégralement équipés de ce système de protection, mais aussi des zones industrielles. Cette technologie a d’ailleurs déjà fait l’objet d’un épisode d’une série américaine policière.